Non-conférence de Yannick Vernet le mardi 29 novembre 2016 à 17h30

Le jeu des images et l’enjeu des usages.

Depuis sa formation initiale en arts-plastiques (Université et Beaux-arts) jusqu’à aujourd’hui dans le cadre de ses fonctions à l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles Yannick Vernet n’a cessé de s’intéresser aux images, que ce soit dans leurs modes de fabrication, de médiation, de monstration, d’édition ou de documentation.

Pour cette rencontre qui se veut participative et interactive, il sera question d’images dans leurs rapports au code ; à l’immersion ; au jeu vidéo ou l’imagerie virtuelle ; au temps réel et autres thème abordés lors des différentes éditions de l’Obs/IN (Observatoire des pratiques de création des images numériques).

Il sera aussi question de dispositifs numériques mais aussi d’usages et de Design Thinking puisque c’est avec ces processus impliquant les retours de l’utilisateur final que Yannick Vernet construit les cours qu’il dispense à l’ENSP et à l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse sur les stratégies numériques.

visuel-journee-d%27etude

Table ronde sur les dispositifs numériques le lundi 28 novembre 2016 de 15h à 17h30 à l’ésad

Matinée: Temps de rencontre Chaire ICiMa(http://icima.hypotheses.org/)

Horaires: 10h00 – 13h00
Participants: professionnels identifiés et contactés par l’ESAD / Waide Somme et le TDSCPV
Programme et modération: Raphaèle Fleury

Après-midi: Table ronde (entrée libre)
Thématique: Dispositifs numériques et arts de la scène

Horaires: 15h00 – 17h30
Participants: tous publics
Intervenants: Clarisse Bardiot (Université de Valenciennes), Yannick Vernet (ENSP Arles – Obs/IN), ESAD – Waide Somme
Modération: Cécile Welker (ESAD – Waide Somme)

post-image_adigard

Conférence d’Erik Adigard le mardi 22 novembre 2016 à 17h30

Cave To Cloud: the post-image

Que le monde se défasse ou non, l’image se réinvente, s’augmente et se multiplie chaque jour, nous poussant ainsi au delà de nos perspectives d’hier. De ut pictura poesis á ut musica poesis en passant par Google et NSA nous parlerons de representation, création, consommation et automation d’images, ainsi que de notre role de designers dans cette nouvelle économie. Erik Adigard, graphiste pluridisciplinaire, travaille entre San Francisco et la France co-fondateur de M-A-D.

« Design transforms technologies, techniques and artistry into economies and philosophies of meaning. Do it with intent. »

Conférence d’Erik Adigard le mardi 22 novembre 2016 à 17h30 à l’ésad.

La présentation d’Erik Adigard au format PDF (taille : 57 Mo)

Pangramme: learning type design

untitled-1

Pangramme: learning type design
Exposition internationale de caractères typographiques d’étudiants.

Présentée par l’école supérieure d’art et de design d’Amiens.
En partenariat avec l’école supérieure d’art de Lorraine.

Pangramme est une exposition créée et produite par les étudiants de l’Atelier Design graphique & Typographie de l’ésal Metz
dirigé par Jérôme Knebusch. Assistance par Francis Ramel.

www.pangramme.org

Protégé : Sans Everything

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

160825_affiche-conf_web_01

Sans Everything

Sans Everything
19–21 October 2016
École supérieure d’art et de design d’Amiens
Quai de l’Innovation
93 rue du Hocquet
Amiens

The bicentenary of the first sans serif typeface, shown in 1816 in a specimen of the foundry of William Caslon IV, was the pretext to initiate an international conference about the history, the design and the use of sans serif letterforms. This cross-disciplinary, free event is accompanied by two substantial exhibitions: Traits lettres bâtons and Pangramme: learning type design.

Registration: b.dennys@amiens-metropole.com

Conference venue:
Quai de l’Innovation
93 rue du Hocquet
Amiens

Sans Eveything Program

Hotels

(suite…)

160825_tlb_affiche-web_01-405x547

Traits, lettres, Bâtons, une histoire d’alphabets sans pied ni tête

Traits, lettres, Bâtons,
une histoire d’alphabets sans pied ni tête

Exposition à la Bibliothèque Louis Aragon, Amiens
Commissaire d’exposition : Sébastien Morlighem (Esad)
Graphisme : Sandrine Nugue (diplômée du post-Diplôme de l’Esad)

La lettre est partout, des cahiers aux livres, des panneaux d’affichage et de signalisation aux écrans des ordinateurs et des téléphones mobiles… Surtout la plus simple d’entre elles, tracée, dessinée, peinte ou vectorisée, capitale ou minuscule, d’une ligne égale ou contrastée, d’une silhouette maigre ou grasse, étroite ou large, droite ou penchée : la lettre bâton. Elle se développe sous l’Antiquité en Méditerranée, s’éclipse au début de l’ère chrétienne puis resurgit brièvement durant la Renaissance à Florence, avant d’éveiller l’intérêt des archéologues, des architectes et des artistes sous les Lumières. C’est en Angleterre qu’elle prolifère au début de la Révolution industrielle, sur les enseignes des boutiques, dans la réclame et les imprimeries, créant peu à peu un genre dominant de la communication visuelle, étendard du modernisme au xxe siècle, dont les formes se diversifient toujours à notre ère numérique.


Exposition
du 13 septembre au 5 novembre 2016

http://bibliotheques.amiens.fr/

Cette exposition bénéficie de prêts de la Bibliothèque nationale de France, de la Bibliothèque Mazarine, de la Bibliothèque municipale de Lyon, du Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique, de la bibliothèque de l’École Estienne, du Musée de Picardie, de l’École supérieure d’art et de design et de collections privées.