Protégé : Sans Everything

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

160825_affiche-conf_web_01

Sans Everything

Sans Everything
19–21 October 2016
École supérieure d’art et de design d’Amiens
Quai de l’Innovation
93 rue du Hocquet
Amiens

The bicentenary of the first sans serif typeface, shown in 1816 in a specimen of the foundry of William Caslon IV, was the pretext to initiate an international conference about the history, the design and the use of sans serif letterforms. This cross-disciplinary, free event is accompanied by two substantial exhibitions: Traits lettres bâtons and Pangramme: learning type design.

Registration: b.dennys@amiens-metropole.com

Conference venue:
Quai de l’Innovation
93 rue du Hocquet
Amiens

Sans Eveything Program

Hotels

(suite…)

160825_tlb_affiche-web_01-405x547

Traits, lettres, Bâtons, une histoire d’alphabets sans pied ni tête

Traits, lettres, Bâtons,
une histoire d’alphabets sans pied ni tête

Exposition à la Bibliothèque Louis Aragon, Amiens
Commissaire d’exposition : Sébastien Morlighem (Esad)
Graphisme : Sandrine Nugue (diplômée du post-Diplôme de l’Esad)

La lettre est partout, des cahiers aux livres, des panneaux d’affichage et de signalisation aux écrans des ordinateurs et des téléphones mobiles… Surtout la plus simple d’entre elles, tracée, dessinée, peinte ou vectorisée, capitale ou minuscule, d’une ligne égale ou contrastée, d’une silhouette maigre ou grasse, étroite ou large, droite ou penchée : la lettre bâton. Elle se développe sous l’Antiquité en Méditerranée, s’éclipse au début de l’ère chrétienne puis resurgit brièvement durant la Renaissance à Florence, avant d’éveiller l’intérêt des archéologues, des architectes et des artistes sous les Lumières. C’est en Angleterre qu’elle prolifère au début de la Révolution industrielle, sur les enseignes des boutiques, dans la réclame et les imprimeries, créant peu à peu un genre dominant de la communication visuelle, étendard du modernisme au xxe siècle, dont les formes se diversifient toujours à notre ère numérique.


Exposition
du 13 septembre au 5 novembre 2016

http://bibliotheques.amiens.fr/

Cette exposition bénéficie de prêts de la Bibliothèque nationale de France, de la Bibliothèque Mazarine, de la Bibliothèque municipale de Lyon, du Musée de l’Imprimerie et de la communication graphique, de la bibliothèque de l’École Estienne, du Musée de Picardie, de l’École supérieure d’art et de design et de collections privées.

nouvelle_affiche_typannot_logo_ca

Mécénat du Crédit Agricole Brie Picardie pour le projet Typannot

Mécénat du Crédit Agricole Brie Picardie
pour le projet Typannot

Typannot est un système de transcription pour les langues des signes. Ce projet bénéficie d’un soutien du Crédit Agricole Brie Picardie Mécénat & Solidarité.

La remise du prix se fera le jeudi 20 octobre à 18h30 à l’ésad d’Amiens.

Les langues des signes (LS) pratiquées par les personnes sourdes sont des langues visuelles et gestuelles. La configuration des doigts, le placement des mains dans l’espace, leurs mouvements ou l’expression du visage sont autant d’éléments qui composent, par leur déroulement multi-linéaire dans le temps, le vocabulaire et la syntaxe de ces langues. Ce sont aussi des langues sans écriture. L’objectif de l’équipe Gestual Script est de concevoir une véritable écriture manuscrite et tapuscrite de manière à ce que la population sourde et les personnes qui s’intéressent aux LS – et notamment à la langue des signes française (LSF) – puissent en disposer. Un tel système vise de nombreuses applications pédagogiques, culturelles, ou scientifiques.
(suite…)

Logo Région Hauts-de-France

Logo_Hauts-de-France_ESAD_2016

C’est le logo proposé par une élève de l’Esad d’Amiens qui a été choisi pour la nouvelle région Hauts-de-France.

Ce travail autour du logo a été mené dans un projet de classe durant le mois d’avril 2016 par des étudiants de deuxième année en Design Graphique, dans le cadre du concours « Dessine-moi une région » lancé par la nouvelle région Hauts-de-France.

http://www.regionhautsdefrance.fr/jeunes-laureats-concours-de-logo-mis-a-lhonneur/

cp-remise-des-prix-concours-dessine-moi-une-region

http://www.regionhautsdefrance.fr/charte-graphique-hauts-de-france/

Version 2

(suite…)

Capture

Challenge Jeunes Talents 2016 de Pictanovo

Le 29 juin 2016, Adrien Contesse — dont on peut retrouver une interview sur le site d’étapes: — a remporté avec son projet Vocal Grammatics, le Grand Prix de la Création Numérique ainsi que le Prix du Public du concours « Challenge Jeunes Talents 2016 » organisé par Pictanovo dans le but de mettre en lumière les jeunes talents de la région Hauts-de-France, passionnés par les images et la création numérique. Vocal Grammatics est un projet d’élaboration d’un système d’écriture morphographique et modulaire pour le beatbox. La méthode d’écriture du son s’appuie sur une approche phonétique. Elle analyse la production du son à partir de deux paramètres fondamentaux : le lieu où il est produit, et la façon dont il est produit. Ces données sont combinées entre elles et forment des caractères composés. Avec l’appoint de signes complémentaires et de signes rythmiques, ce système permet de retranscrire l’intégralité de la production vocale humaine avec un vocabulaire réduit. Afin de permettre la diffusion du système et plus largement de la pratique du beatbox, une application interactive est en cours de développement.

Capture03Capture02

Futur en seine – Autour de la marionnette numérique

Futur en seine 2016

Le 16 juin de 11h00 à 20h30
Le Mouffetard
73 Rue Mouffetard, 75005 Paris.


Autour de la marionnette numérique

Le spectacle est l’occasion d’expérimentations en vue de la création d’une marionnette numérique.

Dans le cadre de la création de la compagnie Ches Panses Vertes, Une tache sur l’aile du papillon, Nous travaillons à rendre possible la manipulation d’un objet 3D numérique de façon physique par la création d’un prototype de marionnette-écran : une marionnette neutre physique en volume, d’un objet 3D numérique d’un dispositif permettant de capter les mouvements de la marionnette-écran afin de projeter sur celle-ci, selon une technologie apparentée au mapping dynamique, l’image adaptée issue de l’objet 3D numérique et synchronisée aux mouvements de la marionnette-écran.

C’est une immersion que nous vous proposons dans le cadre de Futur en Seine. Venir rencontrer la marionnette numérique et son équipe de création. Se laisser transporter dans l’univers du spectacle le temps du exposition virtuelle vivante. en fonction de nos avancés nous pourrons nous essayer à la manipulation de la marionnette numérique.

Le projet de création de marionnette numérique est en lui-même expérimental et innovant. La possibilité pour le public de venir découvrir cette nouvelle technologie numérique à vocation artistique et de s’initier à sa manipulation est une occasion unique. Elle permettra au public d’entrevoir les possibilités de développements futurs pour les deux champs de la recherche et de la création. Il s’agira de la première manipulation publique de la marionnette numérique.

Le projet de création de la marionnette numérique est une collaboration entre la compagnie Ches Panses Vertes, l’école « Esad Amiens – Département images animées Waide Somme et le laboratoire MIS de l’Université de Picardie Jules Verne.
Futur en seine 2016
Open Agenda

Projet Camouflage

Ce projet a été réalisé par les étudiants de 2e année de l’ésad du cours de Rémi Dumas-Primbault, en partenariat avec le service culture (M. Nicolas Henssien) de la ville d’Amiens, dans le cadre des commémorations du centenaire de la bataille de la Somme.

La présentation des réalisations des étudiants a eu lieu en ville ce samedi 28 mai et les installations resteront tout le mois de juin.


Reportage de France3 National
14-18 : petite histoire du camouflage
De nombreux artistes ont permis à la France d’être précurseur dans le domaine du camouflage en 14-18.

(suite…)