Retour(s) en avant : Rencontres avec les diplômés de l’ésad d’Amiens du 25 au 29 mars 2019

Retour(s) en avant : Rencontres avec les diplômés de l’ésad d’Amiens, workshops et échanges sur leurs parcours.


Retour(s) en avant est un moment de transmission où nos diplômés sont invités à faire un retour sur leurs parcours, et nos étudiants à se projeter dans leur avenir.

Nous y découvrirons l’évolution professionnelle des diplômés en design, leurs spécificités comme leurs engagements. Nous interrogerons leurs motivations et hésitations. Nous recueillerons leur vision des mutations du design.

Dans un premier temps, les anciens élèves proposeront aux étudiants de choisir un workshop parmi sept propositions, les invitant ainsi à plonger dans différents univers : la cartographie, l’annotation gestuelle et la langue des signes, la data-visualisation et le journalisme, l’édition, la fabrication d’outils graphiques personnels, le dialogue interdisciplinaire autour de la danse et, pourquoi pas aussi, l’immersion dans un paquet de corn-flakes.
Puis d’autres diplômés de l’Esad partageront leurs expériences lors de deux journées de conférences ouvertes au public (28 mars et 29 mars matin).

Ce questionnement sur nos diplômés se poursuivra dans les mois suivants. Les étudiants de 3e année continueront l’enquête auprès des Alumni et consigneront leurs réponses sous forme éditoriale. L’ensemble de ces témoignages sera présenté lors de l’exposition des travaux de nos futurs diplômés, du 2 au 6 juillet 2019 à l’Espace Beaurepaire, à Paris.

Programme de la semaine thématique

Portes ouvertes et calendrier des concours 2019


Portes ouvertes
les vendredi 8 mars et samedi 9 mars 2019 de 10h à 19h

C’est l’occasion pour les futurs élèves et leurs parents de venir découvrir les travaux produits dans les différents cours et pour les futurs candidats des concours de l’option design graphique et de l’option image animée, de se familiariser avec les exigences pédagogiques et de déposer leur dossier d’inscription.

Calendrier des concours 2019

Les inscriptions aux concours se font en ligne à l’adresse :
https://concours.esad-amiens.fr/
https://concours.waide-somme.fr/

Option Design (ésad d’Amiens):
Concours d’entrée :
– Téléchargement des dossiers du 7 janvier au 15 mars 2019
– Épreuves sur table : le 11 avril 2019
– Entretiens individuels : le 12 avril 2019

Commission d’équivalence :
– Retrait des dossiers du 7 janvier au 19 avril 2019
– Entretiens individuels : le 14 mai 2019 et le 22 mai 2019 (pour les candidats convoqués aux épreuves de BTS le 14 mai).

Option Art (département image animée Waide Somme):
Concours d’entrée :
– Téléchargement des dossiers du 7 janvier au 29 mars 2019
– Épreuves d’admissibilité : le 3 mai 2019
– Épreuves d’admission : le 9 ou 10 mai 2019

Commission d’équivalence – mai 2019
Nous contacter

Télécharger l’agenda des concours d’entrée et les droits d’inscription 2018-2019


 

Exposition « la créativité demande du courage » du 9 mars – 29 septembre 2019 au musée Matisse

CARTE BLANCHE AUX ÉTUDIANTS EN ART DES HAUTS-DE-FRANCE

Application Artivive à télécharger au préalable pour découvrir le parcours de réalité augmentée proposé par les étudiants ESAD Amiens, dans les collections Matisse :

Pour iOS (Apple)
Pour Android

La célébration nationale du 150ème anniversaire de la naissance d’Henri Matisse permet de mettre en lumière l’influence du territoire sur l’identité du peintre. Matisse, Homme du Nord, s’est construit artistiquement grâce aux paysages, au patrimoine, aux textiles colorés du Cateau-Cambrésis et de Bohain-en-Vermandois.

Dans ce cadre, le musée propose du 9 novembre 2019 au 9 février 2020 une exposition majeure intitulée Ce que les Maîtres ont de meilleurs, Matisse, élève et professeur 1890-1911.

Il interroge ainsi cette longue maturation de l’artiste, qui constatait à la fin de sa vie que « tout était là dès le début », et mets à jours ses influences, ses correspondances, ses recherches.

Dialogues avec les œuvres d'Henri Matisse from donald abad on Vimeo.

Conférence de Léonore Conte du 19 mars, 17h30, à l’Esad

Situations manifestes
 
Alors que le genre manifeste est annoncé comme mort depuis la fin des années 1960, les designers graphiques utilisent depuis une trentaine d’années ce mode de communication pour définir leur pratique et défendre leur posture. Usagers retardataires d’un format en voie d’extinction, les designers graphiques redéfinissent aujourd’hui le manifeste entre héritage révolutionnaire, nostalgie avant-gardiste, volonté d’indépendance et instrumentalisation du concept. Il existe autant de manières de faire un manifeste que de problèmes rencontrés par les designers. Alors, si le manifeste est un discours sur les modes de production, il est lui même un mode de production graphique singulier. À chaque manifeste sa situation d’écriture, son mode de création, sa discussion, son moment T. Nous nous intéresserons ici sur certaines de ces fabriques manifestes propre au champ du design graphique.
 
Diplômée de l’École Estienne, de l’ENS de Cachan et agrégée d’Arts Appliqués, Léonore Conte est aujourd’hui enseignante et doctorante en design graphique. Son travail porte sur l’étude du langage graphique et de ses formats de publication. Son projet de doctorat, mené sous la direction de Catherine de Smet et Jean-Philippe Antoine, porte sur les manifestes, programmes et déclarations en design graphique de la fin du XIXe siècle à nos jours et leur contribution au systèmes de pratique et de pensée de cette discipline. 

Anti-police demonstration on Dam, Amsterdam, 30 June 1968. In the picture among others: Hans Tuynman, Rob Stolk, Hans Metz. Photographer: Hans Steinmeier/Anefo. Public Domain. Source: Nationaalarchief

Conférence, exposition et soutenance du post-diplôme le jeudi 14 février à l’ésad

La soutenance de la promotion sortante du post-diplôme aura lieu dans la galerie le jeudi 14 février de 9h30 à 12h30 en la présence d’Amélie Bonet, dessinatrice de caractères (Berlin), et Kai Bernau, directeur artistique, dessinateur de caractères et membre du studio Carvalho Bernau (Pays Bas).

Kai Bernau fera une conférence des activités de son studio le jeudi 14 février à 17h30 et qu’il présente ainsi « Yes but why ? It will talk about ‘design and attitude’. It’s almost entirely about why/how we like to do graphic design — with whom, for whom, how to work together, what place design can/should have in society. Just a little bit of type design around the edges…»

Le vernissage de l’exposition des post-diplômes aura lieu à 18h30.

Mémoire courte – une soirée de présentation et d’échange autour des mémoires de 5e année

Les étudiants de 5e année de la promotion 2018-2019 convient les autres étudiants de l’Esad à « Mémoire courte », une soirée de présentation et d’échange autour de leurs mémoires. C’est une première dans l’histoire de l’ÉSAD, qui annonce l’exposition de leur diplôme de DNSEP en design graphique et numérique en juillet à l’espace Beaurepaire à Paris (inauguration le 2 juillet 2019).
Sous forme de tables rondes thématiques, les étudiants présenteront les enjeux de leurs sujets, leurs méthodes de recherche et leurs éditions. Après une introduction générale, les 24 étudiants se répartiront sur six tables, selon les thématiques suivantes : « pratique de l’écrit », « image et circulation », « identité, culture et société », « engagement », « design et collaboration », « système et transmission ». À chaque table s’exprimera tour à tour l’un des quatre étudiants organisateurs durant environ 15 minutes. Pour finir la soirée, un moment convivial sera aménagé autour d’une collation et d’un verre, afin de répondre à vos questions.

Lien vers le programme.

Exposition Partenaire Particulier du 22 janvier au 8 février 2019

Partenaire Particulier
De l’interaction à la relation

Exposition des étudiants de 4e année en design graphique et prospectif de l’École Supérieure d’Art et de Design d’Amiens sous la direction de Simon Renaud

Avec la montée en puissance des capacités de calcul algorithmique, de nouveaux programmes intégrés aux objets commencent à exploiter des schémas complexes d’analyse du langage, à prendre en compte le contexte et à s’améliorer au fur et à mesure de leur utilisation. Ces « créatures » seront bientôt capables de percevoir leur environnement, d’interagir avec lui et de prendre des décisions : elles acquièrent une autonomie. Cette nouvelle perte de repères fait disparaître la séparation entre les êtres animés et inanimés et questionne les relations et les comportements que nous avons avec elles.

Chaque étudiant·e s’est investi·e de cette problématique et a proposé une réponse de designer pour assister le quotidien d’une personne. Chaque « créature » devait être prospective dans son approche.

http://partenaireparticulier.esad-amiens.fr/

Formation continue Unity

Waide Somme, le département d’images animées de l’ESAD d’Amiens, lance une formation continue autour du logiciel Unity à destination des professionnels et aux demandeurs d’emplois.
Unity est un logiciel 3D temps réel utilisé pour la création de jeux 2D et 3D, de films d’animation et d’applications en réalité virtuelle ou réalité augmentée.
Cette formation (cf : le programme de la formation), ayant lieu du 28 mars au 31 mai 2019, a donc pour but de :

– Permettre l’apprentissage des notions nécessaires à la création d’une application sur Unity.
– Développer un univers 3D par le biais de la réalisation d’applications interactives.
– Étendre son champs de compétences professionnelles par les nouveaux acquis dans le domaine du temps réel.

Il est préférable d’avoir déjà été familiarisé avec un logiciel de création 3D (Maya, Blender, 3DSMax, Cinema4D).

Informations pratiques :

Durée : 300 heures
Tarif : Gratuit pour les demandeurs d’emploi (financée par la région)
Sélection : Sur dossier (CV, lettre de motivation, présentation d’un book de travaux numériques) et possiblement un entretien. Le dossier est à envoyer par mail : contact@waide-somme.fr
Fin des inscriptions : 15 mars 2019
Nombre de stagiaires : 7 maximums pour permettre un suivi personnalisé

Télécharger le programme de la formation

Conférence Babi Badalov – Mardi 8 janvier à 17h45 à l’ésad d’Amiens

Les réfugiés viendront

Le langage constitue le matériau essentiel à partir duquel travaille Babi Badalov. Se considérant lui-même comme « victime des langues », il est convaincu que chaque personne est un livre, à partir duquel il est possible d’analyser la nature humaine. Nomade, Babi Badalov connaît sept langues: talych, farsi, azéri, russe, turc, anglais et français. Il parle ces sept langues mais aucune d’elles à la fois. Pas l’une plus que l’autre. Mais toutes en même temps, sans hiérarchie véritable, sans véritable langue principale, ni même maternelle. Babi Badalov ne veut pas parler anglais car il n’est pas anglais. Il n’est plus azéri, mais ne sera jamais européen ou français non plus. Il est devenu un perpétuel étranger, qui aura toujours un accent. L’ ensemble de son oeuvre est son journal autobiographique, témoignage d’une vie d’émigré relatée à travers le langage artistique, le seul langage qu’il maîtrise bien.
La majorité de ses travaux joue sur les paradoxes linguistiques. Dans ses peintures ou ses dessins, se mêlent les langues, les alphabets, les signifiants et signifiés, les étymologies plus ou moins inventées et les jeux de mots où se substitue à une sémantique savante un art de la poésie sonore et visuelle.


Ecole supérieure d’art et de design d’Amiens
40 rue des Teinturiers – Amiens

En partenariat avec Le Carré Noir du SAFRAN,dans le cadre de l’exposition
LES REFUGIES VIENDRONT-Babi Badalov : du 16 Janvier au 8 Mars
Vernissage le Mercredi 16 janvier à 18h30