DRAW UP PEACE / DESSINER LA PAIX / DEN FRIEDEN ZEICHNEN

Vernissage le vendredi 25 mai à partir de 18:30

Service Patrimoine
21, place Notre-Dame
Tél : 03 22 22 58 90
Mail : patrimoine@amiens-metropole.com
www.amiens-tourisme.com

Avec la participation des étudiants de deuxième année de l’ésad.
Professeurs : Arnaud de la Bâtie et Rémi Dumas Primbault

Dessiner la Paix

Ils sont sans visage, et parfois sans nom. Leurs modestes tombes blanches dessinent de paisibles carrés que le voyageur égraine avec indifférence jusqu’à ce que le devoir de mémoire s’immisce dans sa conscience. Il parcourt alors les flancs verts de cet agencement qui s’annonce si monotone. Puis son esprit vacille. Il compte et recompte les années de vie gravées et il se demande où sont les tombes dont les croix touchent ses bottes.
Ils avaient pour la plupart vingt ans au moment où leur élan de vie a été coupé. Sous les bottes du voyageur, les jeunes soldats du monde reposent dans la Paix.

Ils ont aujourd’hui vingt ans. Ils dessinent la Paix pour commémorer une guerre qu’ils n’ont pas connue et pour combattre une époque où une quinzaine de conflits armés se perpétuent. Que peuvent-ils faire avec, pour seule arme, un crayon et un peu d’imagination ?

Ils tentent de nous faire prendre conscience que la Paix éternelle est plus jolie à vivre sur la terre que sous nos pieds.

Drawing peace

They are faceless and sometimes without names. Their modest white tombs mark out peaceful squares that the traveler weeds with indifference, until the duty of remembering seeps into their consciousness. So he traces along the green flanks of this lay of the land, that appears so monotone. Then his mind falters. He counts and recounts the engraved years of life and he asks himself where were the tombs who’s crosses touched his boots.
They were around twenty years old when their life path was severed. Beneath the traveler’s boots, the worlds’ young soldiers rest in peace.

Today they’re twenty. They are drawing peace to commemorate a war that they didn’t know and to fight an era where fifteen or so armed conflicts endured. What can they do, with only a pencil and a little imagination as weapons?

They attempt to help us see that eternal peace is far more beautiful lived on earth than beneath it.